Liens
Imprimer cette page G´nérer un fil RSS pour cette page Partager

Géologie et littoral

 

La Côte d'Albâtre

La Côte d'Albâtre doit son nom aux 140 kilomètres de falaises crayeuses comprises entre l'estuaire de la Seine et celui de la Somme (de Sainte Adresse au Tréport). La hauteur des falaises avoisine souvent une centaine de mètres. Le site d'Etretat , curiosité géologique exceptionnelle classée parmi les "merveilles de la France" est connu à travers le monde entier.


Les Falaises

 Les falaises d'Etretat se composent de trois arches successives :

A l'ouest, la falaise d'Aval avec sa célèbre "aiguille", puis la Manneporte à l'arrière-plan ;

A l'est, la falaise d'Amont, que surplombe la chapelle des marins.

L'existence de ces arches n'est pas liée à l'origine à l'érosion marine, mais à l'action d'une rivière côtière parallèle à la plage qui a creusé son lit dans la falaise avant le recul de celle-ci, matérialisé par l'"aiguille" d'un calcaire plus dur qui a empêché sa dissolution définitive, d'où cette extraordinaire création de la nature. Ensuite, la mer a élargi les arches, donnant au site l'aspect qu'on lui connait aujourd'hui. 

 


Les galets

Les falaises d'Etretat sont constituées de couches de calcaire et de silex, ce qui explique la présence de galets sur la plage. En effet, suite à l'effondrement de pans de falaises, le calcaire et le silex se trouvent au contact de l'eau de mer qui dissout le calcaire et l'action des vagues polit le silex pour en faire des galets.

 Les galets sont une protection naturelle pour notre village. Il est strictement interdit de les ramasser.